alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkIcons/Communication/USP/Cash-deliveryIcons/Communication/USP/Delivery-eveningIcons/Communication/USP/Delivery-same-dayIcons/Communication/USP/Delivery-storeusp-deliveryIcons/Communication/USP/Exchangeusp-free-returnsIcons/Communication/USP/Gift-cardIcons/Communication/USP/KlarnaIcons/Communication/USP/Salearrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
adidas
/ March 2020

SKATEISM : UN CREW OUVERT À TOUS

Skateism revendique l'inclusivité dans le monde du skate. Fondés par un collectif d'outsiders, ce magazine et plateforme digitale concerne tout ce qui touche à l'anticonformisme.

PAS DE SÉLECTION AU PRÉALABLE

Dans ce crew, il y aura toujours de la place pour une nouvelle recrue et ce, peu importe son identité, sa sexualité, son genre ou son niveau. Avec la mission de rendre le monde du skate plus inclusif, les fondateurs de skateism invitent « les personnes underground, les gens hyper lookés, les weirdos et toutes les autres formes de beauté » à trouver une place au sein de leur collectif. « Skateism est à la fois un magazine et une plateforme digitale qui propose une nouvelle vision du monde du skate. » explique Holden Vetro. « Skateism remet en question les mentalités autour du skate qui se veulent parfois très fermées... afin de mettre en avant les personnes queers et ceux dont la voix n'est pas forcément entendue. »

Cela parle toujours de skate mais en proposant un discours jusque là inédit. --Holden Vetro

originals-ss20-superstar-drop2-curated-story-blog-secondary-2-all


UN CREW À PART

Il ne fait aucun doute que Skateism mérite sa place au sein de la team Superstar. Voici pourquoi : fondé en 2012, le magazine et plateforme digitale était le premier à ouvrir le dialogue entre intersectionnalité et skateboarding. Depuis lors, les mentalités ont évolué et les personnes queers ont gagné en reconnaissance dans un sport pas vraiment réputé pour être inclusif. « Je pense que le skate, de par son côté hétéronormé et largement dominé par les hommes, peut repousser toute personne en dehors de cette réalité, » explique Holden. «...Cette plateforme ne nous donne uniquement du crédit, je pense qu'elle invite les gens à prendre part à cette expérience, et à le faire sans peur d'être jugés, ou rejetés. »

Skateism rassemble des skaters, toutes identités confondues, afin de détruire les stéréotypes existants et prouver que c'est en équipe qu'on fait évoluer les mentalités. « On se moque que ton genre ne soit pas conventionnel... cela n'a aucune importance, » explique Tom Boyaval. L'influence de Skateism est même ressentie par ses fondateurs, qui sont conscients des ondes positives qui émanent de cette plateforme. « Quand tu es un outsider et considéré comme marginal, il est difficile de trouver au place au sein de la société...et c'est pour cette raison qu'existe Skateism, pour recueillir ces personnes, » avance Alexandre Gaulmin. «... Nous avons fait en sorte de nous trouver, de créer un environnement où l'on se sent en sécurité, pour pouvoir être présents dans ces lieux, tout en sachant que nous bénéficions du soutien des uns et des autres. »

[Skateism] est là pour aider les skaters qui ne correspondent pas à l'image traditionnelle que l'on se fait du skate... pour prouver que l'on peut être qui on est, sans se soucier de devoir être comme ceci ou comme cela. --Noemie Sebayashi

originals-ss20-superstar-drop2-curated-story-blog-secondary-3-all


LA COMMUNAUTÉ AU DELÀ DE LA COMPÉTITION

Skateism rejoint la team Superstar avec la mission de créer le changement en équipe. « Il ne s'agit plus de compétition. Mais plutôt d'être ensemble, de partager le "pouvoir", d'instaurer une énergie collective... se retrouver en journée, au skatepark, et être présent les uns pour les autres, » avance Alexandre. «...C'est tellement important d'être entouré de personnes qui peuvent t'aider et te soutenir même si tu viens à peine de commencer le skate, et que tu n'as pas encore de technique » ajoute Clara Pacotte.

Les Fondateurs de Skateism espèrent donner à ces nouvelles générations qui débarquent dans les skateparks pour la première fois, une bonne raison de rester. « La personne plus courageuse dans les skateparks est la personne qui ne sait pas comment faire du skate. Le fait que tu essaies te donne un courage dont tu n'avais pas forcément conscience. » nous dit Noemie Sebayashi. « Parfois, tu n'arrives juste pas à t'intégrer... alors si on peut prouver au monde que tu peux être qui tu veux, et que tu peux être entouré d'amis et être aimés, et bien, je pense que c'est une bonne chose. » ajoute Alexandre.

DÉMOCRATISER LES RAMPES DE SKATE

En tendant les bras à l'anticonformisme, Skateism célèbre l'authenticité et encourage les personnes de tout horizon à être eux-mêmes. « On peut être autre chose que des outsiders. » explique Alexandre—Voici un exemple qui vaut la peine d'être suivi.

/ March 2020