alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkIcons/Communication/USP/Cash-deliveryIcons/Communication/USP/Delivery-eveningIcons/Communication/USP/Delivery-same-dayIcons/Communication/USP/Delivery-storeusp-deliveryIcons/Communication/USP/Exchangeusp-free-returnsIcons/Communication/USP/Gift-cardIcons/Communication/USP/KlarnaIcons/Communication/USP/Salearrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
adidas
Training / September 2019
Stefanos Tsitsipas

STEFANOS TSITSIPAS : CROIS EN CE QUI TE PARAÎT INFAISABLE

Peu importe ce que tu veux accomplir, pour Stefanos Tsitsipas, il faut être dans un état d’esprit optimiste.

Stefanos Tsitsipas, l’un des six créateurs de la campagne VRCT et immense star du tennis, a choisi d’incarner l’optimisme avec le mot BELIEVER. Nous avons passé quelques minutes avec lui en début de saison pour en savoir plus.

Le style caractéristique de Tsitsipas est le revers à une main, un geste rare qui place le garçon dans une catégorie à part. Les magazines spécialisés le voient comme un outsider. Mais peut-être ne sont-ils tout simplement pas habitués à ce genre de joueur ? Sa chaîne YouTube, par exemple, regorge de lives ponctués de superbes vlogs de voyage d’une qualité étonnamment professionnelle. Sur son compte Instagram, il publie des photos urbaines et des portraits souvent accompagnés de réflexions philosophiques. Et en s’immisçant dans son univers décalé et créatif propre à la génération Z, on en oublierait presque qu’il est aussi un grand professionnel accompli qui a été présenté comme le prochain phénomène du tennis. Et il croit qu’il peut être ce joueur.

VRCT-SP_TSITSIPAS-02-IMG-O

Sans y croire, je ne serais pas capable d’affronter les projecteurs, les regards et les foules pour m’imposer et imposer ma personnalité.

VRCT-SP_TSITSIPAS-03-IMG-O

À seulement 21 ans, Tsitsipas est le joueur grec le mieux classé de l’histoire avec une sixième place au classement mondial. Il est encore jeune et sa carrière professionnelle ne fait que démarrer. Il a beaucoup de temps devant lui pour accomplir de grandes choses. Il est facile à vivre : calme sur le court et toujours de bonne humeur en dehors. Mais il ne plaisante pas avec ses ambitions. Il explique : « J’ai devant moi beaucoup d’objectifs que je n’ai pas encore atteints. Ce qui veut dire que je vise le haut du circuit, des classements.


VRCT-SP_TSITSIPAS-04-IMG-O Je veux gagner des titres, des tournois qui ont une grande valeur. » C’est là que l’optimisme entre en jeu : « Sans y croire, je ne serais pas capable d’affronter les projecteurs, les regards et les foules pour m’imposer et imposer ma personnalité.

Pour Tsitsipas, être optimiste est un « processus » qui permet d’atteindre le succès. Tout le monde connaît les principes de base de la psychologie du sport – visualiser le succès, ne pas se laisser distraire – mais cela ne veut pas dire grand-chose sans confiance en soi. L’optimisme est comme un muscle qui se renforce, et il ajoute : « Je pense que l’optimisme, c’est quand on se réveille chaque matin en se disant que l’on peut devenir meilleur et plus fort que la veille. Si tu n’y crois pas, si tu n’es pas dans cet état d’esprit tous les jours de ta vie, alors tu ne progresses pas. »


Si tu n’y crois pas, si tu n’es pas dans cet état d’esprit tous les jours de ta vie, alors tu ne progresses pas.

Il a tellement à dire sur le sujet : « Sans optimisme ni objectif, pour moi, il n’y a rien à poursuivre, rien à défendre. J’en veux toujours plus et toujours mieux. » Tsitsipas n’a pas besoin de faire semblant en attendant. Son état d’esprit optimiste est si pur qu’il se sent aussi puissant que son service. Mais ça ne le dérange pas d’évoquer les périodes où il n’était pas comme ça. Il confesse : « Oui, il y a eu des moments au tout début de ma carrière où je ne croyais pas vraiment que je possédais le jeu ou le potentiel pour être au niveau des autres joueurs, tout simplement parce que je n’avais pas l’expérience. »

J’en veux toujours plus et toujours mieux.

Il ajoute : « Je n’étais jamais dans cet état d’esprit pour me convaincre que mon tennis pouvait être vraiment puissant. Parce que je manquais de confiance en moi, de confiance en mon jeu et quand j’ai réalisé que je devais y croire et que je devais me battre pour mes droits et pour mon jeu, c’était devenu une question de survie. À chaque fois que tu vas sur le terrain, tu dois survivre au match, survivre à tes pensées, à ton adversaire. »

Lors du tournage, il était entouré de sa famille – ses deux parents et ses trois frères et sœurs cadets, tous passionnés de tennis. En fait, sa mère a été classée numéro un mondial chez les jeunes et son père est son entraîneur. Il leur doit son incroyable confiance en soi, eux qui l’ont aidé à surmonter le plus dur : « Les grands espoirs, l’immense pression, les nombreuses nuits blanches et tous les sacrifices ».

Rien n’est facile, n’est-ce pas ? Mais Tsitsipas conclut : « J’ai choisi d’être optimiste parce que je suis une personne qui est toujours à la poursuite de plus et qui se bat toujours pour plus, jour après jour. Je ne suis jamais satisfait. »

À chaque fois que tu vas sur le terrain, tu dois survivre au match, survivre à tes pensées, à ton adversaire.

VRCT-SP_TSITSIPAS-05-IMG-O



Inspirée de la tradition sportive, la veste VRCT a été conçue pour te permettre d’exprimer ta personnalité. Porte-la à ta façon, avec un patch personnalisé qui exprime ce que tu es. Et toi, qu’est-ce que tu représentes ?

Training / September 2019
Stefanos Tsitsipas