alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkIcons/Communication/USP/Cash-deliveryIcons/Communication/USP/Delivery-eveningIcons/Communication/USP/Delivery-same-dayIcons/Communication/USP/Delivery-storeusp-deliveryIcons/Communication/USP/Exchangeusp-free-returnsIcons/Communication/USP/Gift-cardIcons/Communication/USP/KlarnaIcons/Communication/USP/Salearrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
adidas
adidas / June 2019

7 ACTIONS POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE

Les océans recouvrent 70 % de la surface de la Terre. Et plus de 40 % de ces océans sont pollués par du plastique. Le plastique marin n’est pas seulement en train de ruiner la beauté naturelle de nos mers - il cause des dommages à la faune et à l’environnement à l’échelle mondiale. Nous devons agir maintenant. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons faire quelque chose pour lutter contre ce problème. Voici comment commencer.

running-fw19-rfto-launch-appstorypreview-7steps-image1-d

3 SOURCES MAJEURES DE POLLUTION PLASTIQUE MARINE

Les océans sont les écosystèmes les plus vastes et les plus dynamiques de la Terre. Ils contiennent des dizaines de milliers d'espèces et produisent la moitié de l'oxygène que nous respirons. Malheureusement, les océans sont aussi nos écosystèmes les plus en danger. Ils sont pollués par des déchets plastiques qui menacent non seulement la vie marine, mais également ceux qui vivent sur la terre ferme. Les scientifiques estiment que plus de huit millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans. C’est une donnée ahurissante que nous ne devons pas oublier. Mais d'où provient tout ce plastique ?

LE PLASTIQUE INDUSTRIEL : L’industrie a un rôle énorme à jouer pour solutionner le problème du plastique. À l'échelle mondiale, les emballages en plastique et le textile représentent plus de 100 millions de tonnes de pollution chaque année. C’est pourquoi, chez adidas, nous cherchons constamment des moyens pour réduire notre empreinte plastique.

LE MICROPLASTIQUE : La pollution plastique marine n’est pas que terrible pour les écosystèmes, c’est aussi une énorme pollution visuelle. Mais certaines des pires pollutions sont invisibles. C’est le cas des microbilles de plastique, que l’on trouve dans les cosmétiques et d’autres produits. Une seule douche avec un shampoing contenant des microbilles peut entraîner 100 000 particules de plastique dans l'océan.

LE PLASTIQUE ISSU DE LA CONSOMMATION : c'est là que tu interviens. Le plastique issu de la consommation est celui que nous utilisons au quotidien : bouteilles, sacs, pailles, boîtes à emporter, etc. Un sac en plastique a une «durée de vie» moyenne de 12 minutes à peine et, une fois jeté, ce sac peut prendre jusqu'à 1 000 ans pour se décomposer. On estime que 1 000 milliards de sacs en plastique à usage unique sont produits chaque année dans le monde et que moins de 1 % de ceux-ci sont recyclés. Des millions finissent dans l'océan.


POURQUOI DEVONS-NOUS PROTÉGER LES OCÉANS ?

La pollution plastique est une menace directe pour les espèces marines. Des milliers d'animaux marins meurent chaque année parce qu'ils confondent les déchets plastiques avec de la nourriture, s'étouffent ou s'emmêlent avec lorsqu'ils flottent.

Mais la vie marine n’est pas la seule à en souffrir. Les plastiques érosifs tels que le polystyrène (mousse de polystyrène) libèrent des toxines nocives lorsqu’ils se fragmentent en petits morceaux dans les océans. En conséquence, le mercure est l’un des polluants les plus préoccupants à avoir été détecté à des concentrations élevées dans les fruits de mer. L'étendue de la menace pour la sécurité sanitaire des aliments reste floue, mais nous savons que le mercure peut causer des problèmes majeurs pour la santé humaine : dommages pour les organes, problèmes de développement des enfants.

De nouvelles recherches ont également établi un lien entre le plastique marin et le changement climatique. Lorsque les déchets flottent dans nos océans et prennent des centaines d’années à se décomposer, ils dégagent de puissants gaz à effet de serre. On pense que ces gaz, notamment le méthane et l’éthylène, contribuent grandement à la dégradation de l’atmosphère terrestre.

Heureusement, il existe des mesures pour faire en sorte d'améliorer la santé de nos océans. De manière isolée, ces changements de mode de vie pourraient avoir un impact limité, mais si nous nous y mettons tous, nous pouvons réellement faire la différence.

adidas / June 2019